Vos avis-analyses sur Consentement

Aller en bas

Vos avis-analyses sur Consentement

Message par mp91 le Sam 10 Mar - 15:05

Bonjour à tous et toutes ! Coucou

En ce moment je me replonge pas mal dans la période Innamoramento, une période que j'affectionne particulièrement que ce soit musicalement, visuellement et pour la tournée qui a suivi l'album.

Ici j'aimerais revenir sur le texte de " Consentement ". C'est une très belle chanson mais paradoxalement je trouve que c'est celle la moins " évidente " à mes yeux à déchiffrer, à décrypter. On sait que cet album est en quelque sorte un album concept traitant des différentes formes de l'Amour ( ou des différentes façons d'aimer, si vous préférez ), tout en ne reniant pas la part d'ombre du personnage, de la chanteuse.

Donc " Consentement " est une chanson sur l'Amour. Mais quel amour ? Là ça se complique. La seule chose que j'ai pu éventuellement en déduire en relisant les paroles c'est qu'avec l'utilisation du " Vous " qui se veut prépondérante par la chanteuse et qui instaure une distanciation dans le couple , le rôle de la mère comme chaperon ... On évoque ici l'amour bourgeois au siècle passé ?

Je suis franchement confuse sur le sens de cette chanson et j'aimerais bien avoir votre avis sur la question s'il vous plait. Et puis dire si vous appréciez ou pas cette chanson si ça vous dit ! Top
avatar
mp91
Grand Bavard

Date d'inscription : 04/02/2009
Age : 27
Localisation : Cholet
Nombre de messages : 642

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Wolfi le Sam 10 Mar - 20:43

mp91 a écrit:Bonjour à tous et toutes ! Coucou

En ce moment je me replonge pas mal dans la période Innamoramento, une période que j'affectionne particulièrement que ce soit musicalement, visuellement et pour la tournée qui a suivi l'album.

Ici j'aimerais revenir sur le texte de " Consentement ". C'est une très belle chanson mais paradoxalement je trouve que c'est celle la moins " évidente " à mes yeux à déchiffrer, à décrypter. On sait que cet album est en quelque sorte un album concept traitant des différentes formes de l'Amour ( ou des différentes façons d'aimer, si vous préférez ), tout en ne reniant pas la part d'ombre du personnage, de la chanteuse.

Donc " Consentement " est une chanson sur l'Amour. Mais quel amour ? Là ça se complique. La seule chose que j'ai pu éventuellement en déduire en relisant les paroles c'est qu'avec l'utilisation du " Vous " qui se veut prépondérante par la chanteuse et qui instaure une distanciation dans le couple , le rôle de la mère comme chaperon ... On évoque ici l'amour bourgeois au siècle passé ?

Je suis franchement confuse sur le sens de cette chanson et j'aimerais bien avoir votre avis sur la question s'il vous plait. Et puis dire si vous appréciez ou pas cette chanson si ça vous dit ! Top

Je ne m'interroge pas tellement sur le sens exact des textes, tant c'est complexe et tant il nous manque des clés. Ça m'amuse surtout de déceler des références, çà et là.

Pour cette chanson-là, en particulier, j'y ai toujours "senti" plus que décelé des rapports avec le religieux (peut-être à cause du mot "apôtre"), mais moins avec les textes bibliques que tout le monde connaît plus ou moins qu'avec des textes écrits ultérieurement par diverses personnes, par exemple, le mouvement des béguines au Moyen-Âge. Tu vas trouver peut-être que j'extrapole beaucoup (c'est possible), mais il y a des textes qui sont... comment dire ? Plus qu'explicites, y compris dans ce milieu-là. Par exemple, pour en revenir aux textes bibliques, il y en a un qui est archi-célèbre et qui a traversé des siècles de littérature, c'est le Cantique des Cantiques. Rien que par curiosité culturelle, il faut absolument le lire. On en sort très... troublé, c'est le moins qu'on puisse dire, par les double-sens. Eh bien, au Moyen-Âge, il y a eu des textes d'une inspiration tout aussi troublante et qui n'ont pourtant pas été censurés, ce qui paraît complètement stupéfiant à une époque pareille, comme par exemple les textes d'Hildegarde de Bingen, une nonne. Son rapport au religieux, au divin, est... tellement exalté, voire imagé, qu'il y a de quoi se poser des questions.

Consentement, qui est un terme déjà assez particulier, me fait vaguement penser à ça, une sorte d'amour particulier pour le divin et dans ce cas, pour reprendre ton idée, ce serait moins la mère, que la Mère... si tu vois ce que je veux dire.

Je ne sais pas si Mylène est croyante ou pas, elle entretient en tout cas des rapports très ambigus avec la religion (on se souvient d'Agnus Dei), mais on sait qu'elle a fait son cathé (moi aussi, hélas...) et que sa mère étant bretonne, cela a dû occuper une part non négligeable de son éducation et de sa formation culturelle.

Je me fourvoie sans doute complètement. Mais comme tu le soulignes, le "vous" pose question. Dans les chansons d'amour plus traditionnelle, quand elle s'adresse à une personne physique, c'est toujours le tutoiement qui ressort (Je te rends ton amour, Je te dis tout, Ainsi soit je (ainsi soit tu), etc., la liste est trèèès longue). Des chansons d'amour avec "vous"... eh bien, il n'y a que Consentement, je crois, c'est qui pose question.

De manière générale, j'ai toujours regretté de ne pas avoir acquis le collector de cet album-là, surtout pour voir les photos du livret en plus gros (sur celui du CD, certaines choses ne sont pas bien visibles). Ça ressemblait non seulement à un carnet de voyage, le plus évident, mais aussi à une sorte de carnet "de vie", avec des choses un peu plus personnelles que d'habitude. Par exemple, il y a une photo ancienne, qui doit dater, à vue de nez, des années 30, je suis quasiment sûre qu'il s'agit de sa grand-mère paternelle dessus (celle qui l'emmenait se promener dans les cimetières quand elle était petite).
avatar
Wolfi
Langue pendue

Date d'inscription : 28/08/2008
Localisation : Blois
Nombre de messages : 7115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par mp91 le Sam 10 Mar - 23:05

Déjà je te remercie beaucoup pour ton passage, c'est toujours un grand plaisir que de lire tes interventions Wolfi. Top

Ensuite ce que tu dis est très intéressant et permet de voir cette chansons sous un angle auquel je ne pensais pas forcément de prime abord : le côté religieux. C'est vrai qu'en plus la religion est un des thèmes prédominant dans ses chansons.

Après elle dit " maman " dans la chanson d'où je pensais à la mère et non la Mère. Mais ton interprétation est tout aussi juste.

Après j'ai lu une analyse là sur " Consentement " qui fait la part belle à sa relation avec le public, relation vue justement sous le prisme religieux et finalement la mère se retrouve à être incluse , à sa manière, dans ce public. Mais je trouve que cette interprétation est un peu " facile ". Parce que, honnêtement, la personne en question a dit avoir fait le rapprochement à cause du bonus dans le dvd du Mylenium Tour : " Vous ".

En tout cas je me répète mais non, je ne pense pas que tu te fourvoies forcément et c'est très intéressant , même enrichissant de voir que nous avons tous des façons différentes d'appréhender les textes ( ainsi que les clips, les shows ) de Mylène.
Mais j'ai toujours l'idée de " l'amour bourgeois " au beau siècle qui se devait de respecter certains codes de séduction bien définis.

A voir ... Je vous laisse à tous la parole ! J'ai hâte ! Top superhappy3
avatar
mp91
Grand Bavard

Date d'inscription : 04/02/2009
Age : 27
Localisation : Cholet
Nombre de messages : 642

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Wolfi le Sam 10 Mar - 23:43

mp91 a écrit:
Mais j'ai toujours l'idée de " l'amour bourgeois " au beau siècle qui se devait de respecter certains codes de séduction bien définis.

C'est une piste aussi. Sauf que ce n'est pas trop le genre de Mylène, de développer ce genre-là, sauf éventuellement à travers un scénario. Comme la chanson n'a jamais été scénarisée, que ce soit sur pellicule ou sur scène, nous ne saurons pas non plus quelle imagerie, il y a derrière.

Tiens, un autre truc très étrange dans cette chanson, que tu as relevé, c'est le "maman". Je crois qu'on peut compter sur la moitié des doigts d'une main le nombre de fois où elle a mis le mot "maman" dans une chanson (alors que "papa" est bien plus présent). En même temps, c'est un mot familier, "maman", tout au moins au temps de l'amour bourgeois. Dans ce monde-là, on disait plutôt "mère" et on vouvoyait (tiens donc).

A explorer, en tout cas.
avatar
Wolfi
Langue pendue

Date d'inscription : 28/08/2008
Localisation : Blois
Nombre de messages : 7115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par mp91 le Dim 11 Mar - 0:26

Tiens pour le coup la réflexion sur les mots " maman et " papa " me fait penser à quelque chose... Vous trouvez pas que dans la période où Boutonnat se trouvait davantage encore aux commandes que lui au contraire mets le rôle de la mère en avant au détriment du père ? Exemples : maman a tort, la mise en scène du titre en 89 , la vierge Marie dans " Plus Grandir ", la magicienne Zouk qui prend un peu un rôle maternel en donnant vie au pantin de " Sans contrefaçon ", la lune elle même qui représente une forme de maternité ( selon certaines mythologies je crois ? )

Et quand c'est Mylène qui commence à s'imposer , au contraire, le père est présent au détriment du rôle de la mère. Et là directement je pense au clip de " Comme j'ai mal", celui de " Optimistique Moi " et ses paroles, le père ( Père-Dieu ) aussi dans " L'amour naissant ". Le père souvent en opposition avec le personnage de l'amoureux, de l'amant.

Qu'en pensez vous, nobles gens ? Hum
avatar
mp91
Grand Bavard

Date d'inscription : 04/02/2009
Age : 27
Localisation : Cholet
Nombre de messages : 642

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Wolfi le Dim 11 Mar - 10:30

A vrai dire, je ne me suis jamais interrogée sur le sujet, sinon de remarquer que la figure du père est beaucoup plus présente que celle de la mère. Mylène a nommément cité le sien lors d'une date du Tour 96, pour la chanson Laisse le vent emporter tout (une vidéo pirate qui traîne je ne sais pas où maintenant). Pour sa mère, elle a rarement évoqué le sujet, à part pour dire à une époque qu'elle s'était teint les cheveux en roux "comme sa mère" qui est rousse (mais c'est peut-être une extrapolation de journaliste, c'est vieux, ça) et une autre fois, beaucoup plus récente, un truc qui m'avait scotchée, elle a dit qu'elle adorait les crêpes mais que c'était normal, sa mère étant bretonne. Depuis le décès de cette dernière (dont on n'a eu l'info qu'après que tout ait été terminé, je suppose qu'elle voulait éviter les paparazzades de l'époque où son frère est mort), un journaliste, dans une interview, a bien essayé de l'entraîner sur ce terrain (gentiment), mais elle n'a pas répondu à la question, en détournant le sujet sur autre chose.

Les seules infos claires et concrètes et à peu près objectives sur sa famille émanent de la vieille interview d'Elsa Trillat et, a priori, il n'en ressort rien de plus spécial qu'une famille plutôt unie et classique. En tout cas, elle a mis une claire barrière entre son personnage public et sa sphère familiale, même à l'époque où ses petites nièces ont tourné dans Jacquou et même quand Lisa a chanté le générique de Creepie. Ceci dit, quand j'ai lu certaines choses que certains ont vomi ici sur cette pauvre gamine de onze ans à cette époque, je comprends ses précautions.

En ce qui concerne Boutonnat, je pense qu'il a un sérieux contentieux, non pas avec sa mère ou les mères en général, mais avec la religion en particulier. Et qui date de bien avant sa collaboration avec Mylène Farmer. Je ne sais pas si tu as eu l'occasion de lire le scénario de La Ballade de la Fée Conductrice, c'est... comment dire... euh... très particulier. J'ai la biographie Ainsi soit-elle qui date de 91, où il a consenti à parler à l'auteur plus ou moins vaguement de son enfance et de son adolescence. Il a été éduqué chez les Jésuites, tout un programme, un établissement du XIIIe arrondissement, tout près de l'endroit où il habitait (et où habitent encore, je crois, ses parents). Ce qui explique sans doute bien des choses dans son imagerie (plus que dans les textes, dans la mesure où il n'a écrit que très peu de chansons, finalement), qu'il s'agisse des clips qu'il a réalisé ou de ses deux premiers films (beaucoup moins dans Jacquou, toutefois, où le sujet est abordé mais beaucoup plus apaisé). Je pense que Mylène a repris une partie de ses obsessions du religieux à son compte, ayant elle-même baigné une partie de sa jeunesse là-dedans, mais pas tout-à-fait de la même façon.
avatar
Wolfi
Langue pendue

Date d'inscription : 28/08/2008
Localisation : Blois
Nombre de messages : 7115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Luigi L. le Lun 12 Mar - 18:02

Je suis allé réécouter Consentement pour me "prononcer" (grand mot) dans ce topic.

Dès mes 10 ans, il m'est apparu que c'était l'un des textes les plus obscurs et opaques de sa carrière. Il le reste en 2018.
Ce que j'y note ? Elle parle du "vous", caresse plus sensuelle que le "tu" qui est presque un crachat. Essayez, vous ne les verrez plus pareil.
"Le tu a tué romance"

"A pas de loup, j'aime quand vous me faites peur" : parle-t-elle à un homme qui lui ferait du charme - ou plutôt du rentre-dedans ? Tomber amoureuse et se lancer dans une grande aventure avec le loup serait un grand risque. Celui dont elle semble parler dans tous les titres de l'album Innamoramento.

Le MF Magazine parlait d'un possible sous-entendu lesbien dans le texte aussi.

Wolfi a écrit:même quand Lisa a chanté le générique de Creepie. Ceci dit, quand j'ai lu certaines choses que certains ont vomi ici sur cette pauvre gamine de onze ans à cette époque, je comprends ses précautions.

Surpris Méprisable. Hum
avatar
Luigi L.
Très grand bavard

Date d'inscription : 26/04/2014
Age : 29
Localisation : Somewhere over the rainbow
Nombre de messages : 2635

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Wolfi le Lun 12 Mar - 19:16

Luigi L. a écrit:

Wolfi a écrit:même quand Lisa a chanté le générique de Creepie. Ceci dit, quand j'ai lu certaines choses que certains ont vomi ici sur cette pauvre gamine de onze ans à cette époque, je comprends ses précautions.

Surpris Méprisable. Hum

Souviens-toi de l'affaire Jordi. Il avait six ans, lui. Heureusement, il n'a pas compris. Mais c'était... écœurant !
avatar
Wolfi
Langue pendue

Date d'inscription : 28/08/2008
Localisation : Blois
Nombre de messages : 7115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Luigi L. le Lun 12 Mar - 19:23

Je me souviens surtout qu'on tapait sur ses parents. Et surtout j'avais un an en moins que lui donc peu de souvenirs actuellement, à part ce refrain "Dur dur d'être bébé" Clin d\'oeil.
avatar
Luigi L.
Très grand bavard

Date d'inscription : 26/04/2014
Age : 29
Localisation : Somewhere over the rainbow
Nombre de messages : 2635

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Wolfi le Lun 12 Mar - 19:35

Luigi L. a écrit:Je me souviens surtout qu'on tapait sur ses parents. Et surtout j'avais un an en moins que lui donc peu de souvenirs actuellement, à part ce refrain "Dur dur d'être bébé" Clin d\'oeil.

Les parents, c'était une chose. Mais une année, les Victoires de la Musique lui ont décerné un prix. Il n'était pas là, mais il y a eu un duplex depuis la maison de ses parents, avec toute une mise en scène : le gosse, au milieu d'un canapé, entouré d'une armée de peluches, et la mère qui expliquait qu'il ne pouvait pas être à l'émission parce qu'il ne pouvait pas veiller trop tard (vu son âge). C'était très apprêté, évidemment. La salle toute entière, donc le public, mais aussi tous les professionnels qui étaient là, se sont mis à le siffler bruyamment. Une horreur, un lynchage. Le duplex a été écourté. Le petit écarquillait les yeux, en se demandant ce qui se passait probablement, mais plus tard, quand il était plus grand, il a dit qu'il n'avait pas du tout compris, ni percuté ce qui arrivait. En revanche, ses parents, eux, ont pris peur et c'est là qu'ils ont décidé de tout arrêter, la décision la plus saine qu'ils aient prise pour leur fils dans toute leur vie. Qu'on dénonce les parents, c'est une chose. Qu'on s'en prenne de cette façon à un mioche de six ans qui n'avait aucune conscience de ce qui se passait autour de lui, c'est vraiment les bas fonds de l'ignominie humaine.
avatar
Wolfi
Langue pendue

Date d'inscription : 28/08/2008
Localisation : Blois
Nombre de messages : 7115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Luigi L. le Lun 12 Mar - 20:12

Mon Dieu... et ce, d'autant plus que les Victoires de la Musique (à un enfant ?) sont un peu comme les César, non ? Le gratin, une certaine intelligentsia parisienne, un "carré". Le public qui ne réfléchit pas toujours, on comprend... mais les professionnels qui jonglent avec ce genre d'excuse pour les soirées. Surpris

Horrible, en effet. Et pas si éloigné des situations hallucinantes que décrivait un auteur comme Aldous Huxley sur la société des écrans.
avatar
Luigi L.
Très grand bavard

Date d'inscription : 26/04/2014
Age : 29
Localisation : Somewhere over the rainbow
Nombre de messages : 2635

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Wolfi le Lun 12 Mar - 20:25

Luigi L. a écrit:Mon Dieu... et ce, d'autant plus que les Victoires de la Musique (à un enfant ?) sont un peu comme les César, non ? Le gratin, une certaine intelligentsia parisienne, un "carré". Le public qui ne réfléchit pas toujours, on comprend... mais les professionnels qui jonglent avec ce genre d'excuse pour les soirées. Surpris

Horrible, en effet. Et pas si éloigné des situations hallucinantes que décrivait un auteur comme Aldous Huxley sur la société des écrans.

Oui. Je n'aimais déjà pas tellement les Victoires de la Musique, une soirée emmerdante à souhait, mais depuis ça, je ne les regarde plus. De toute façon, les artistes récompensés, maintenant, on se demande d'où ils sortent...
avatar
Wolfi
Langue pendue

Date d'inscription : 28/08/2008
Localisation : Blois
Nombre de messages : 7115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Luigi L. le Lun 12 Mar - 20:33

Exact. Et aux César, au moment où les nominations définitives sont tombées, c'est l'inverse : on aurait dit que seuls 10 films français étaient sortis cette année.
avatar
Luigi L.
Très grand bavard

Date d'inscription : 26/04/2014
Age : 29
Localisation : Somewhere over the rainbow
Nombre de messages : 2635

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Wolfi le Lun 12 Mar - 20:45

Luigi L. a écrit:Exact. Et aux César, au moment où les nominations définitives sont tombées, c'est l'inverse : on aurait dit que seuls 10 films français étaient sortis cette année.

C'est un peu ce que dit Laugier dans ses interviews.

D'ailleurs, je me suis amusée, tout à l'heure, sur le site de mon multiplex, à regarder le nombre d'étoiles des films "attendus" par les spectateurs. Plus de 4000 pour La Ch'tite Famille... ça laisse rêveur. Rien que le titre m'aurait dissuadée, mais je me suis tapée la bande-annonce en allant voir un autre film, et là, j'ai dit : "Jamais !".

Bref... si nous en revenions à notre sujet ?
avatar
Wolfi
Langue pendue

Date d'inscription : 28/08/2008
Localisation : Blois
Nombre de messages : 7115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par mp91 le Lun 12 Mar - 22:22

L'amour lesbien ? Une piste intéressante mais je voyais " l'amour lesbien " plus dans le texte de " l'âme stram gram " mais c'est un autre débat..

@Wolfi : plus haut nous parlons de la thématique du père et de la mère, de l'influence dans l'oeuvre farmerienne. Je précise, de mon côté, que je ne pense pas forcément que l'oeuvre de Farmer ( et Boutonnat, of course ) puise toute son inspiration dans le vécu privé de la chanteuse. On peut se créer un monde et faire la part des choses. Un peu comme Lady Gaga ou voir Madonna dans un certain sens.
Farmer met en scène la violence du père dans le clip " Comme j'ai mal ", je ne voulais pas dire que forcément elle a été violentée par son père dans son enfance. Non, c'est le personnage Farmer qui s'étoffe avec ces paroles, ces clips.
Je ne sais pas si je suis trop claire dans mon propos, mais je mets la femme privée vraiment à part de l'artiste de mon côté, de ce qu'elle propose.

D'où donc ma remarque que Boutonnat aime davantage mettre la mère, ce qu'elle évoque en avant dans ce que lui propose et inversement pour Mylène où le père devient plus prépondérant.

Après là j'ai cherché le livre de Benoit Cachin qui décortique toutes les chansons de MF et je ne le retrouve pas ( ô honte ) mais je crois que c'était un peu un mélange de toutes nos opinions mais lui même trouvait que c'était sa chanson la plus obscure. Vite
avatar
mp91
Grand Bavard

Date d'inscription : 04/02/2009
Age : 27
Localisation : Cholet
Nombre de messages : 642

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Wolfi le Lun 12 Mar - 22:52

mp91 a écrit:@Wolfi : plus haut nous parlons de la thématique du père et de la mère, de l'influence dans l'oeuvre farmerienne. Je précise, de mon côté, que je ne pense pas forcément que l'oeuvre de Farmer ( et Boutonnat, of course ) puise toute son inspiration dans le vécu privé de la chanteuse. On peut se créer un monde et faire la part des choses. Un peu comme Lady Gaga ou voir Madonna dans un certain sens.
Farmer met en scène la violence du père dans le clip " Comme j'ai mal ", je ne voulais pas dire que forcément elle a été violentée par son père dans son enfance. Non, c'est le personnage Farmer qui s'étoffe avec ces paroles, ces clips.
Je ne sais pas si je suis trop claire dans mon propos, mais je mets la femme privée vraiment à part de l'artiste de mon côté, de ce qu'elle propose.

D'où donc ma remarque que Boutonnat aime davantage mettre la mère, ce qu'elle évoque en avant dans ce que lui propose et inversement pour Mylène où le père devient plus prépondérant.

Je suis parfaitement d'accord à ceci près que les expériences vécues (soit par soi-même, soit par des proches) nourrissent aussi l'inspiration et les idées. Ce qui ne veut pas dire pour autant que ça transcrit intégralement des expériences vécues.

Par exemple, je suis convaincue qu'un texte comme Diabolique Mon Ange puise à la source des femmes battues, pas parce que Mylène l'a été elle-même, mais peut-être parce qu'elle a connu quelqu'un qui en a été victime (moi, ça m'a fait penser direct à l'affaire Cantat / Trintignant - qui fait toujours des vagues). Ou que la chanson Pas d'Access, elle l'a écrite quand elle était clouée chez elle avec sa jambe cassée et qu'elle a revu à ce moment-là le film Birdy qui parle justement d'un homme condamné au fauteuil roulant qui rêve de s'envoler comme un faucon (j'étais assez fière de moi quand j'ai trouvé le film en question, d'ailleurs, j'étais convaincue d'avoir entendu ce titre quelque part). Ou dans Elle a dit, où elle parle explicitement d'une fille qui en aime une autre et ne supporte pas le regard des autres, et cite le film L'Incompris, un vieux film italien des années 60 (qui n'a d'ailleurs strictement rien à voir avec le thème de la chanson) mais qui se termine par le suicide d'un enfant de onze ans dont le père n'a pas su percevoir le désespoir.

D'ailleurs, les références cinématographiques hantent beaucoup de textes. Le problème, c'est de les déceler, parce qu'elle, c'est une cinéphile accomplie qui doit connaître à peu près tous les films qui sont sortis depuis l'invention du cinéma, alors que moi... j'aime le cinéma, mais je ne suis pas cinéphile, la plupart des vieux films m'ennuient profondément.

Donc, pour en revenir au sujet en général et à la religion en particulier, ce n'est pas un thème "gratuit", dans le sens où il est récurrent (tant pour elle que pour Laurent), ce qui a une signification certainement particulière dans leur histoire personnelle. Il n'est pas question de tenter de démêler celle-ci (et ça n'a franchement pas d'intérêt), seulement que leur rapport à ce thème est probablement un écho de leur propre rapport à la religion.

De même que leurs rapports personnels avec leurs familles respectives ont probablement un écho, plus ou moins déformés, dans les textes. Le père pour Mylène, la mère pour Laurent, mais je ne suis pas certaine d'une césure aussi tranchée. Ceci dit, ça paraît logique : les filles ont un rapport particulier avec leur papa et les garçons avec leur mère (en général, ce n'est pas non plus une vérité absolue). Je suis d'ailleurs assez curieuse de savoir comment vont être les prochains textes de Mylène, à présent que, non seulement, elle a joué le rôle d'une mère de famille dans un film mais quand plus, elle a perdu la sienne, de mère, depuis le précédent album. Peut-être n'y aura-t-il rien. Peut-être y aura-t-il une allusion plus ou moins obscures. Après tout, il me semble qu'elle avait dédié l'un de ses tout premiers clips à son père. Elle a dédié le DVD de son spectacle de 96 à son frère aîné, qui est mort dans l'intervalle entre les deux parties de la tournées. Et il me semble que dans Innamoramento, la chanson Pas le temps de vivre a été écrite pour lui. Par conséquent, elle glisse bien plus de choses très personnelles qu'il n'y paraît, mais d'une façon si détournée qu'il est difficile de dire quoi.
avatar
Wolfi
Langue pendue

Date d'inscription : 28/08/2008
Localisation : Blois
Nombre de messages : 7115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos avis-analyses sur Consentement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum